Témoignages

Témoignages



« Ce fut si plaisant de participer. Les discussions se déroulent très bien et sans anicroche. Tout le monde partageait ces idées sans hésiter. Les sujets de discussion sont personnalisés en fonction des gens qui y participent et les discussions ne sont pas organisées selon une structure typique, si vous voyez ce que je veux dire. »
- Étudiant universitaire, « Engineers Without Borders » de l'Université de Waterloo

« Je viens tout récemment de recevoir mes papiers de citoyenneté canadienne, alors je n'ai pas encore eu l'occasion de m'impliquer à la vie politique mais j'ai très hâte d'y prendre part de quelque manière que ce soit. Je pense que des organismes tels que Samara ont des idées fantastiques pour faire bouger les choses et mener les gens à reconsidérer leurs vues politiques ».
- Résidant de Hamilton, Institut pour la citoyenneté canadienne 

« Personnellement, ce que j'ai aimé le plus de Parlons Démocratie, c'est que je me suis aperçu que, moi aussi, j'ai des opinions. Ce n'est donc pas surréaliste de penser que je peux également participer à la vie politique. Il y a de nombreux enjeux qui me préoccupent. Après tout, je ne suis pas complètement apathique. Il y a encore de l'espoir ! »
 - Étudiant universitaire, EWB de l'Université de Waterloo

  « Je suis content de m'apercevoir qu'il y a d'autres gens qui, comme moi, s'interrogent [par rapport à la participation politique]. C'est très encourageant de voir que d'autres se posent le même genre de questions que moi. »
- Résidant de Brampton, Institut pour citoyenneté canadienne 

« En tant qu'immigrant nouvellement arrivé au Canada, j'ai souvent évité de discuter d'enjeux politiques puisque je me sentais mal-à-l'aise d'en parler en public. Mais Samara m'a donné l'occasion de prendre la parole au sein d'un groupe. Lors du groupe de discussion Parlons Démocratie, nous avons parlé de plusieurs enjeux politiques, et particulièrement des enjeux qui nous touchent personnellement... J'ai désormais le sentiment de pouvoir partager mes vues et participer à des activités civiques et politiques. »
- Participant au projet de sensibilisation civique, Scarborough

  « Samara : Que diriez-vous à un ami qui vous demandait ce que vous avez fait ce soir ?  Participant : Je lui dirais que j'ai participé à une conversation politique très intéressante, et que j'ai réalisé à quel point je n'ai pas suffisamment exprimé mes opinions politiques, mais que j'ai décidé de remédier à cette situation. »
- Résidant de Toronto, UforChange