Scrutin majoritaire uninominal à un tour

Scrutin majoritaire uninominal à un tour

majoritaire

Aperçu : Le scrutin majoritaire uninominal à un tour (MUT) est le système électoral actuel du Canada. Les électeurs de chaque circonscription votent pour un candidat dans cette circonscription. Celui qui obtient le plus de voix devient député de la circonscription à la Chambre.

Quelle famille appartient-il? Non proportionnelle.

Où l’utilise-t-on actuellement? Il est utilisé dans 58 pays, notamment au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Inde.

Comment le système fonctionne-t-il pour les électeurs? Les gens votent pour un candidat appelé à devenir le député de leur circonscription. Les candidats sont normalement associés à un parti dont le nom apparaît à présent sur le bulletin de vote avec le nom du candidat.

Comment les suffrages sont-ils comptés? Le candidat qui reçoit le plus de voix (une pluralité)—même s’il n’obtient pas plus de 50 pour cent des suffrages (une majorité)—devient le député de cette circonscription et la représente à la Chambre des communes. 

À quoi ressemblent les circonscriptions? Il y a 338 circonscriptions à travers le pays, qui ont en moyenne 100 000 Canadiens chacune. La taille de certaines circonscriptions varie énormément en raison de la répartition de la population dans certaines parties du Canada comme le Nord.

Comment forme-t-on le Parlement et le gouvernement? Comment choisit-on le premier ministre? Le parti qui remporte une majorité de sièges forme normalement le gouvernement et le chef de parti devient premier ministre. Si aucun parti n’obtient la majorité, le premier ministre en poste au moment de la dissolution du Parlement peut essayer de former un gouvernement minoritaire ou de coalition qui a le soutien (ou la « confiance ») d’une majorité de députés. S’il n’y parvient pas, le gouverneur général demande au chef de parti ayant le plus grand nombre de sièges au Parlement d’essayer de le faire.

On parle aussi de MUT, système de scrutin majoritaire uninominal.

Qu’est-ce que cela signifie...

  1. Pour campagnes électorales? Les campagnes électorales sont réparties entre la course nationale, qui est axée sur les chefs de parti, et les 338 courses menées dans les circonscriptions du pays. Les bureaux nationaux des partis contrôlent étroitement la stratégie électorale et les chefs de parti attirent énormément l’attention des médias, mais les candidats locaux peuvent quand même façonner leurs propres campagnes. Ils ont tout intérêt à faire du porte-à-porte, et à connaître leurs électeurs et les médias locaux, surtout lorsque la course est serrée. Et les candidats indépendants qui ne sont pas affiliés à un parti peuvent organiser des campagnes dans des circonscriptions (même s’ils réussissent rarement). Dans les circonscriptions où la course est serrée, un nombre relativement petit d’électeurs revêt alors une importance stratégique pour le résultat. Quelques circonscriptions « décisives » peuvent aussi jouer un rôle déterminant dans le résultat des élections nationales serrées.
  2. Pour le choix électoral? Les électeurs choisissent un candidat, que la personne soit affiliée à un parti ou indépendante. Ils pondèrent les caractéristiques personnelles du candidat ainsi que l’intérêt de l’affiliation et de la capacité de se faire élire de leur parti au moment de voter. 
  3. Pour la représentation locale? Le système MUT permet de s’assurer, après une élection, qu’un député en particulier devient le porte-parole de tous les électeurs de la circonscription en question. Les électeurs ont alors quelqu’un vers qui se tourner s’ils sont préoccupés par la façon dont le gouvernement fédéral fonctionne. Bien que tout le monde puisse s’adresser à un député local, les électeurs risquent d’avoir le sentiment d’être moins représentés si leur député n’appartient pas au parti qui a leur préférence, surtout s’ils soutiennent un petit parti qui n’a que quelques sièges voire aucun au Parlement.
  4. Pour les partis au Parlement? Le système MUT favorise les partis « attrape-tout » dont l’attrait est suffisamment vaste pour avoir le soutien d’une grande partie de l’électorat—mais généralement pas une majorité d’électeurs à l’échelle nationale. Il arrive souvent aux petits partis régionaux dont le soutien est concentré dans ces circonscriptions spécifiques de remporter eux aussi des sièges (ce fut le cas du Bloc Québécois dans les années 1990). Les petits partis dont le soutien est disséminé à travers le pays sont moins enclins à remporter des sièges. Les partis marginaux ont énormément de difficulté à obtenir des sièges.  

    Le poids considérable qu’a le chef de parti sur le succès électoral local contribue souvent à renforcer la discipline de parti parmi les députés du parti.

    Il faut, pour avoir plus de diversité au Parlement, que davantage de femmes, de minorités visibles et autres Canadiens issus de la diversité se portent candidats et soient désignés par le parti local—un processus qui est géré en interne par les partis politiques.

  5. Pour le gouvernement? Un parti remporte souvent plus de la moitié des sièges à la Chambre avec le scrutin majoritaire uninominal à un tour, formant ainsi un gouvernement majoritaire. Les gouvernements majoritaires peuvent généralement promulguer des lois sans difficulté. Le premier ministre doit soutenir les députés de son propre parti pour les motions de confiance comme le budget ou le discours du Trône. Quand aucun parti ne remporte une majorité de sièges, on parle alors de gouvernement minoritaire. Les partis d’opposition ont alors plus d’influence sur le parti au pouvoir, car ils peuvent menacer de ne pas soutenir les motions de confiance. Pour obtenir ce soutien, le parti au pouvoir peut devoir faire des compromis sur les lois et les politiques, sans toutefois être tenu de former une coalition officielle avec un autre parti. Les coalitions officielles, qui fonctionnent comme un gouvernement majoritaire tant qu’elles sont maintenues, sont également possibles.

À quoi ressemblerait le scrutin?

fptp_ballot

title_menu_f
intro_button
majoritaire_button_b
preferentiel_button
scrutin_button
mixte_button
transferable_button
glossaire_button
autres_button
a_propos_button