L'équipe

L'équipe



jane_thumbnail

Jane Hilderman

Directrice générale

Jane a pour tâche de mener à bien la mission de Samara, qui consiste à réveiller l’intérêt des citoyens pour la politique. Elle parle souvent du travail accompli par Samara dans les médias et avec les Canadiens de partout au pays. Parmi ses fonctions préalables au sein de l’organisme, elle a été directrice de la recherche, son rôle consistant à concevoir les études inédites de Samara sur la participation des Canadiens à la démocratie, la façon dont les députés assument leur rôle et la perception qu’ont les citoyens de la politique.

Jane s’est jointe à Samara après avoir travaillé sur la Colline du Parlement pour des députés faisant partie du gouvernement et de l’opposition dans le cadre du prestigieux Programme de stage parlementaire créé il y a longtemps à l’intention des jeunes professionnels. Elle est titulaire d’une maîtrise en politiques publiques de l’École de politiques publiques et de la gouvernance de l’Université de Toronto et d’un baccalauréat avec mention en sciences politiques de l’Université Queen’s. Jane est également fellow de la Société géographique royale du Canada, qui a pour mandat de « mieux faire connaître le Canada aux Canadiens et au monde entier ».

Native de Camrose, en Alberta, où elle a grandi sur une ferme familiale, Jane met en pratique son entraînement de marathonienne pour découvrir Toronto, son nouveau port d’attache.



Kendall thumbnail

Kendall Anderson

Directrice déléguée

Kendall supervise l’ensemble des programmes et des travaux internes de Samara, notamment la production de rapports sur des études inédites  et de matériel éducatif, ainsi que des projets interactifs de mobilisation en ligne comme Les citoyens politiques au quotidien. Avant de se joindre à Samara en 2011, Kendall a été rédactrice pendant 10 ans pour la maison d’édition Random House of Canada où elle a travaillé avec des auteurs de romans et d’ouvrages généraux à succès. Kendall a fait des études en édition à l’Université Ryerson et à l’Université Simon Fraser, et elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’Université de Guelph, une formation qu’elle se borne pour l’instant à appliquer pour éviter que ses deux enfants en bas âge n’attrapent des maladies d’origine alimentaire.



JSB_MikeMorden-thumbnail

Michael Morden

Directeur de la recherche

Michael nous arrive du Mowat Centre, un cercle de réflexion sur les politiques publiques de l’Université de Toronto. Auparavant, il a été chercheur universitaire CRSH postdoctoral en politique canadienne aux Universités Western et Wilfrid-Laurier, conseiller politique principal au gouvernement de l’Ontario et associé en recherche au Mosaic Institute. Michael est titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université de Toronto. Il se réjouit de diriger le programme de recherche de Samara visant à promouvoir la démocratie et de contribuer à la mission de l’organisme, qui consiste à poser des questions essentielles, à fournir de nouvelles preuves et à associer le savoir à l’action. Michael est originaire de London (Ontario) et il rêve d’avoir un jour une petite cabane dans les bois.



 apv_thumbnail

Adelina Petit-Vouriot

Analyste de la recherche

Au sein de Samara, Adelina aide à la production de travaux de recherche révélateurs au sujet de la politique, du parlement, et de l’engagement civique. Elle tient surtout à démystifier tout ce qui est lié au gouvernement et à rendre la politique canadienne plus inclusive, facile d’accès, et intéressante. Ces grands domaines d’intérêt l’ont poussée à formellement étudier la politique dans sa ville d’origine à l’Université de Winnipeg et, plus récemment, à l’Université de Toronto, où elle a reçu son diplôme de maîtrise. Après ses études, elle a fait partie du secteur à but non lucratif à Toronto en gérant des programmes de citoyenneté et en produisant des ressources pour les jeunes. Elle a compris qu’il n’est pas nécessaire de connaître toutes les réponses pour s’impliquer en politique et qu’il est plus important de poser les bonnes questions. Quand elle se sent dépassée par ce genre d’interrogations, Adelina se tourne vers le tricot ou la boxe et elle promène des chiens qui ne lui appartiennent pas pour se rééquilibrer.



jose_thumbnail

José Ramón Martí

Chef des communications

Fils d’immigrants mexicains ayant grandi à London, en Ontario, José est un vrai champion de la démocratie au quotidien. Son intérêt pour l’état de la démocratie au Canada et à l’étranger l’a amené à faire des études en sciences politiques et en communication de masse à l’Université de Western Ontario, avec des stages à Toronto, New York et Kuala Lumpur. Après avoir obtenu son diplôme, il a fait une maîtrise en politique publique à l’Université de New York, ce qui l’a amené à effectuer de la sensibilisation, de la facilitation et de la recherche sur le processus de budget participatif de la ville. À Samara, José est chargé de coordonner et de développer une variété de matériel et d’activités de communications. Dans ses temps libres, il fournit un soutien stratégique à la fiducie foncière de sa localité et il organise des fêtes spontanées à des fins caritatives.

José Ramón Mart


JSB_SameenZehra-thumbnail

Sameen Zehra

Coordonnatrice des programmes et des communications

Sameen a dirigé le concours Les citoyens politiques au quotidien 2017 et assiste actuellement avec les communications et programmes éducatifs de Samara. Sameen, qui vient d’obtenir son baccalauréat en études de la paix, des conflits et de la justice à l’Université de Toronto, a passé les quatre dernières années à faire de la recherche sur les politiques mondiales et du bénévolat comme leader communautaire dans les domaines de l’aide aux réfugiés et de l’accès des jeunes à l’éducation. Le fait d’être une immigrante de première génération et de travailler main dans la main avec une diversité de groupes à Toronto lui a appris l’importance de réunir différents points de vue pour s’engager honnêtement dans des enjeux qui touchent les populations les plus marginalisées du Canada. L’expérience qu’elle a acquise en faisant du démarchage politique, l’observation d’un député et un stage au Consulat des États-Unis lui a montré que des démocraties en santé ont besoin de systèmes de représentation inclusifs.



RM_final



Rosemary McManus

Adjointe de direction et coordonnatrice du développement

Rosemary est née et a grandi à Washington, D.C., ce qui lui a permis d’être aux premières loges pour observer l’arène politique américaine; en revanche, elle connaît relativement peu le système politique canadien. Elle a étudié la littérature et la religion à l’Université George Washington, mais elle a toujours porté un vif intérêt pour les affaires étrangères. Pendant ses études, elle a fait du bénévolat et a offert ses services de rédaction, d’édition et d’administration à des organismes à but non lucratif comme le Sierra Club où elle a été rédactrice et réviseure pour l’équipe politique, en plus de faire du démarchage auprès des membres du Congrès. Son parcours l’a amenée en Thaïlande où elle a enseigné l’anglais, puis à l’Université de Toronto où elle a fait une maîtrise en littérature. Après une autre brève parenthèse pendant laquelle elle a enseigné et fait de la rédaction à la pige, elle est ravie de revenir dans le milieu sans but lucratif et se réjouit particulièrement d’être à Samara pour aider à renforcer la démocratie canadienne et la soutenir à son tour dans son pays d’origine.

 

Cofondateurs

 

Alison Loat

Cofondatrice

Alison Loat est la cofondatrice de Samara. Directrice générale de 2008 à 2015, elle s’est occupée de la stratégie, de la planification des activités, du développement des ressources, de la mise sur pied des équipes et des opérations. Elle est aussi coauteure de l’ouvrage à succès Tragedy in the Commons. Le travail accompli par Samara a servi à élaborer la législation fédérale sur la réforme démocratique, et à améliorer les programmes politiques, l’orientation des nouveaux députés et les initiatives pour accroître la participation des citoyens dans la politique.

Avant de fonder Samara, Alison était chef de l’engagement chez McKinsey & Company, où elle a dirigé les équipes chargées d’élaborer des stratégies pour des entreprises et des gouvernements en Europe et en Amérique du Nord, en particulier sur les soins de santé et les services financiers. Elle a également enseigné à l’École de politiques publiques et de gouvernance de l’Université de Toronto.

Bénévole impliquée, Alison a été présidente du Canadian Club of Toronto et administratrice de la Toronto Foundation, et elle siège actuellement au conseil du Forum de Banff. Diplômée de l’Université Queen’s et de la Harvard Kennedy School, elle a reçu plusieurs prix pour son leadership en service public, notamment les Médailles des jubilés d’or et de diamant de la reine, et elle fait partie des jeunes leaders mondiaux désignés par le Forum économique mondial.

JSB_MichaelMacMillanSamara_20150108_114871-Edit

Michael MacMillan

Cofondateur et président

En 2007, Michael MacMillan a cofondé Samara Canada, un organisme de bienfaisance qui a pour vocation de réveiller l’intérêt des citoyens pour la politique.

En 2011, il a cofondé Blue Ant Media, une société de médias canadienne dont il est le PDG et qui mène des activités au Canada, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni.

En 1978, Michael a cofondé Atlantis Films Limited avec Seaton McLean et Janice Platt, diplômés de l’Université Queen’s comme lui. Il a été président du conseil et PDG d’Atlantis, devenue par la suite Alliance Atlantis, pendant près de 30 ans.

Michael est également copropriétaire du vignoble Closson Chase dans le comté du Prince-Édouard, en Ontario.

Membre de l’Ordre du Canada, Michael fait depuis longtemps du bénévolat pour de nombreux organismes communautaires et de l’industrie. En ce moment, il s’implique notamment auprès d’Open Roof Films, de Human Rights Watch, de Civix et de Community Food Centres Canada. Il est fellow principal au Collège Massey et coauteur de l’ouvrage Tragedy in the Commons.