L'équipe

L'équipe



Sabreena Delhon

Sabreena Delhon

Directrice générale

Sabreena est une leader d’expérience du secteur public, qui cherche à mieux comprendre où la démocratie, l’équité et la justice se recoupent. Elle a fait ses preuves en dirigeant des initiatives multipartites axées sur le changement social dans le domaine de la justice, le milieu universitaire et le secteur sans but lucratif. Ses travaux de recherche ont servi de référence au ministère du Procureur général de l’Ontario et font partie des lectures obligatoires dans les cours sur l’accès à la justice des écoles de droit partout au Canada. En 2016, Sabreena a conçu, coordonné et lancé la première Semaine de l’accès à la justice, un rendez-vous annuel lors duquel des partenaires des secteurs gouvernemental, communautaire et de la justice se réunissent pour se pencher sur des questions complexes comme l’inclusion numérique, le bien-être des enfants autochtones et l’éducation juridique publique selon de nouvelles perspectives. Ce cadre a été adopté depuis par des régions dans tout le pays. Titulaire d’une bourse de perfectionnement du Morris J. Wosk Centre for Dialogue de l’Université Simon Fraser et du Collège Massey, Sabreena détient une maîtrise en sociologie de l’Université Dalhousie et un baccalauréat en sociologie de l’Université de l’Alberta.



 apv_thumbnail

Adelina Petit-Vouriot

Cheffe de recherche

Au sein de Samara, Adelina aide à la production de travaux de recherche révélateurs au sujet de la politique, du parlement, et de l’engagement civique. Elle tient surtout à démystifier tout ce qui est lié au gouvernement et à rendre la politique canadienne plus inclusive, facile d’accès, et intéressante. Ces grands domaines d’intérêt l’ont poussée à formellement étudier la politique dans sa ville d’origine à l’Université de Winnipeg et, plus récemment, à l’Université de Toronto, où elle a reçu son diplôme de maîtrise. Après ses études, elle a fait partie du secteur à but non lucratif à Toronto en gérant des programmes de citoyenneté et en produisant des ressources pour les jeunes. Elle a compris qu’il n’est pas nécessaire de connaître toutes les réponses pour s’impliquer en politique et qu’il est plus important de poser les bonnes questions. Quand elle se sent dépassée par ce genre d’interrogations, Adelina se tourne vers le tricot et elle promène des chiens qui ne lui appartiennent pas pour se rééquilibrer.



jose_thumbnail

José Ramón Martí

Chef des communications

Fils d’immigrants mexicains ayant grandi à London, en Ontario, José est un vrai champion de la démocratie au quotidien. Son intérêt pour l’état de la démocratie au Canada et à l’étranger l’a amené à faire des études en sciences politiques et en communication de masse à l’Université de Western Ontario, avec des stages à Toronto, New York et Kuala Lumpur. Après avoir obtenu son diplôme, il a fait une maîtrise en politique publique à l’Université de New York, ce qui l’a amené à effectuer de la sensibilisation, de la facilitation et de la recherche sur le processus de budget participatif de la ville. À Samara, José est chargé de coordonner et de développer une variété de matériel et d’activités de communications. Dans ses temps libres, il fournit un soutien stratégique à la fiducie foncière de sa localité et il organise des fêtes spontanées à des fins caritatives.

José Ramón Mart


christine_thumbnail



Christine Latimer

Gestionnaire des opérations

Christine est une administratrice de niveau supérieur et une experte en gouvernance qui compte plus de 10 années d’expérience dans le secteur à but non lucratif. À Samara, elle fournit un soutien stratégique interdisciplinaire au personnel et au conseil d’administration. Avant de se joindre à Samara, Christine a rempli des fonctions de gouvernance et de soutien exécutif auprès d’une série d’organismes sans but lucratif et publics, notamment l’Institut pour la citoyenneté canadienne, l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario (OCAD), le Festival international du film de Toronto et le gouvernement de l’Ontario. Elle a aussi administré la gouvernance de plusieurs organismes sans but lucratif dans le domaine des arts. Christine est diplômée de l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario, où elle a fait une double majeure en photographie et médias intégrés. Artiste visuelle de renommée internationale, elle a exposé ses œuvres dans plus de 250 galeries et à des festivals du film sur cinq continents. Dans ses temps libres, elle fabrique des choses, répare des appareils brisés et regarde des films.



Ann Dickie



Ann Dickie

Adjointe à la recherche

Ann prépare une maîtrise en relations internationales à la Norman Paterson School of International Affairs. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université McGill en sciences politiques et histoire. Son vif intérêt pour l’engagement communautaire et le système démocratique l’a amenée à mettre sur pied le Parlement modèle de McGill, un endroit où les étudiants s’impliquent dans la politique canadienne d’une manière non partisane, et apprennent à parler en public, à rédiger des projets de loi et à tisser des réseaux. Elle est à présent adjointe à la recherche pour un projet collectif mené par le Centre Samara pour la démocratie, la Chaire Jarislowky sur la démocratie de l’Université Ryerson et le Democratic Engagement Exchange, qui est intitulé « La démocratie après la COVID-19 : Quelles leçons le Canada peut-il donner et en tirer? ». Ce projet vise à découvrir si, comment et pourquoi la politique entourant la pandémie a affecté la façon dont la démocratie fonctionne au Canada ,et à partager, en s’inspirant d’études de cas du monde entier, des stratégies, innovations et pratiques pouvant contribuer à renforcer la démocratie. 

 

Cofondateurs

 

Alison Loat

Cofondatrice

Alison Loat est la cofondatrice du Centre Samara. Directrice générale de 2008 à 2015, elle s’est occupée de la stratégie, de la planification des activités, du développement des ressources, de la mise sur pied des équipes et des opérations. Elle est aussi coauteure de l’ouvrage à succès Tragedy in the Commons. Le travail accompli par Samara a servi à élaborer la législation fédérale sur la réforme démocratique, et à améliorer les programmes politiques, l’orientation des nouveaux députés et les initiatives pour accroître la participation des citoyens dans la politique.

Avant de fonder Samara, Alison était chef de l’engagement chez McKinsey & Company, où elle a dirigé les équipes chargées d’élaborer des stratégies pour des entreprises et des gouvernements en Europe et en Amérique du Nord, en particulier sur les soins de santé et les services financiers. Elle a également enseigné à l’École de politiques publiques et de gouvernance de l’Université de Toronto.

Bénévole impliquée, Alison a été présidente du Canadian Club of Toronto et administratrice de la Toronto Foundation, et elle siège actuellement au conseil du Forum de Banff. Diplômée de l’Université Queen’s et de la Harvard Kennedy School, elle a reçu plusieurs prix pour son leadership en service public, notamment les Médailles des jubilés d’or et de diamant de la reine, et elle fait partie des jeunes leaders mondiaux désignés par le Forum économique mondial.

JSB_MichaelMacMillanSamara_20150108_114871-Edit

Michael MacMillan

Cofondateur et président

En 2007, Michael MacMillan a cofondé le Centre Samara pour la démocratie, un organisme de bienfaisance qui a pour vocation de réveiller l’intérêt des citoyens pour la politique.

En 2011, il a cofondé Blue Ant Media, une société de médias canadienne dont il est le PDG et qui mène des activités au Canada, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni.

En 1978, Michael a cofondé Atlantis Films Limited avec Seaton McLean et Janice Platt, diplômés de l’Université Queen’s comme lui. Il a été président du conseil et PDG d’Atlantis, devenue par la suite Alliance Atlantis, pendant près de 30 ans.

Michael est également copropriétaire du vignoble Closson Chase dans le comté du Prince-Édouard, en Ontario.

Membre de l’Ordre du Canada, Michael fait depuis longtemps du bénévolat pour de nombreux organismes communautaires et de l’industrie. En ce moment, il s’implique notamment auprès d’Open Roof Films, de Human Rights Watch, de Civix et de Community Food Centres Canada. Il est fellow principal au Collège Massey et coauteur de l’ouvrage Tragedy in the Commons.